La table du comté x Eric Guérin

Classé dans : Pop culture | 2

La table du Comté :

Pour sa 3ème édition, le Comté nous a invité avec Charlotte et l’autruche dans son restaurant éphémère

« La Table du Comté » dans le superbe cadre de l’atelier Bayard en plein cœur de Nantes.
Pendant 5 jours, 13 chefs de renom ont sublimé le célèbre fromage du Massif du Jura

autour de déjeuners signatures et de dîners réalisés à quatre mains.
Les desserts proposés ont été signés par le pâtissier-chocolatier Vincent Guerlais et les accords mets/vins ont été réalisés par les vignerons de l’association Les Vignes de Nantes.

Hier c’était le dernier jour et le dernier déjeuner signé par Eric Guérin de la mare aux oiseaux.

Je dois avouer que c’était la seconde fois que je déjeunais à la table d’un chef étoilé et rien que pour cela c’était déjà une journée de folie !

Et cerise sur le gâteau, je suis folle de fromage et de comté, donc comment dire que j’attendais cette journée avec impatience !

Le lieu :

L’atelier Bayard est un ancien chai et donc le lieu tout indiqué pour ce repas aux accords mets et vins frôlant la perfection !

Le repas proposé par la table du Comté :

C’est là que cela devient fou !

Les invités ont tous gagné leur repas en s’inscrivant à la table du comté et tous avaient des étoiles dans les yeux.

Notre table était superbement dressée et au centre, on y a trouvé la star, du comté finement tranché.

IMG_9436

Nous sommes sommes installées et nous avons commencé ouvrir de grands yeux car le chef était juste derrière nous en train de dresser les assiettes !

IMG_9438

Nous avons eu le droit à une mise en bouche comté et crème de wasabi avec son petit vinaigre au cassis.

Une mise en bouche équilibrée avec un avant goût de paradis. Les choses commencent bien !

blog-food-nantes-table-du-comte-eric-guerin

 

Ensuite nous avons eu une entrée de dingue :

« Comté et coquille Saint Jacques entre deux eaux ». Une entrée encore une fois bien équilibrée entre terre et mer, une folie visuelle et gustative.

La photo est sur mon compte instagram pour les curieux. Je n’ai pas eu le temps de dégainer mon apn, en fait je n’y ai pas pensé, je me suis lancée dans la dégustation de ce plat tête baissée…

Pour le plat nous avons encore eu une merveille, un « cabillaud et comté d’automne ».

Un plat surprenant de douceur grâce au bouillon mais aussi de pétillant grâce au citron caviar.

Encore une découverte. (la photo ne rend pas honneur au plat)

IMG_9449

Suite à cela nous avons dégusté différents types de comté.

C’était très interresant d’entendre des passionnés nous parler de leur fromage. j’avoue que je ne le dégusterai plus de la même façon.

Pour chaque plat façonné et créé par Eric Guérin le comté était présent et j’ai adoré sa façon de l’interpréter.

Jamais il n’était noyé, rappé ou dégradé.

Son intégrité était toujours préservée et le produit est toujours apparu tel qu’il est brut. Il était juste sublimé par des saveurs amies 😉

Une réussite !

Passons au dessert, là c’était Vincent Guerlais aux commandes. Oui oui un repas de rêve !

Il nous a concocté un « p’tit blond » avec crème au philadelphia, compotée de griotte, joconde pistache et craquelin aux amandes.

Aussi beau que bon ! Je n’ai pas pu terminer mon assiette car les autres plats étaient copieux.

Mais c’est une petite merveille et cela m’a donné envie de me rendre dans l’une ses pâtisseries Nantaises.

Chaque plat était accompagné de son vin choisi par Bruno Cormerais du domaine du même nom.

Je conseille le Maxime 2009 qui est un muscadet très étonnant, très rond en bouche, presque comme un moelleux.

D’ailleurs le domaine ouvre ses portes à des dégustations en décembre alors allez y ! C’est à 10 minutes de Clisson.

IMG_9453

Et voici la fine équipe avec le chef, les producteurs de vins et le producteur de lait à comté. Bon entre vous et moi, vous ne trouver pas qu’Eric a un petit air d’un boys band des années 90 ? cherchez bien… G squad ça vous parle ?

IMG_9457

Trêve de plaisanterie, je remercie le comté et Eva pour son invitation.

C’était vraiment un repas de fou, de dingue, bref je n’ai pas de mots pour décrire ce que j’ai vécu hier midi.

D’ailleurs j’espère venir un jour déjeuner à la mare aux oiseaux.

Eric si tu cherches un commis ou une plongeuse en échange d’un repas, l’autruche et moi même sommes prêtes à nous dévouer 🙂

Pour celles et ceux qui seraient curieux, les infos sont sur le site de la table du comté

et ces merveilleux fromages sont disponibles chez les meilleurs fromagers Nantais !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *