Interview des Cancer Bats @ Hellfest 2019

Ce jour la mise en vente des pass 3 jours, à midi exactement alors à vos F5 !!!!

Et même si l’affiche n’est pas encore sortie sachez que le Hellfest fera du lourd pour sa quinzième édition !

D’ailleurs si vous ne me croyez pas je vous met le lien avec le recap de tous mes HF depuis 2015 ^^

Mais bref on est là pour la dernière interview enregistrée au Hellfest 2019.

Après celle des Nova Twins, on a pu interviewer les Cancer Bats et je peux vous dire qu’on a été surpris

et aussi vraiment touchés et qu’on est ressortis encore plus fans !

Cancer Bats et moi c’est l’histoire d’un pote qui file des CD

et parmi ces CD un en particulier retient mon attention : Hail Destroyer avec l’éponyme Hail destroyer, Harems of scorpions

et le magique Deathmarch ou encore le tonitruant Lucifer’s Rocking Chair.

En début 2019 le groupe est passé au Ferailleur à Nantes pour un ticket de même pas 15 euros

et autant vous dire qu’on a kiffé, on a vu un groupe proche de son public, punk, sauvage, heavy

bref assez indéfinissable mais heureux d’être là et ça a dépoté sévère.

Donc quand j’ai eu l’autorisation de les interviewer autant vous dire que j’étais aux anges !

Ah oui pour ceux qui aiment les étiquettes on va dire qu’il font du punk hardcore

mais bon c’est réducteur hein car ils sont bien plus que ça !

Si vous connaissez pas voici un aperçu des Cancer Bats :

 

Les Cancer Bats – L’interview :

 

Pour cette interview on a eu :

Liam Cormier – chanteur

Mike Peters – batterie, percussions

 

On a commencé par parler météo étant donné que notre amie Oror 404 est une vraie parisienne

et s’amuse à dire qu’il pleut tout le temps dans l’ouest ce à quoi Liam a répondu :

« The Devil is trying to roast you guys ! Welcome to Hell you fuckers! »

Eva : avec cette chaleur et le poids de vos instruments, pour pouvoir supporter cela, devez vous en passer par une préparation physique ?

Cancer bats : et oui nous prenons ça vraiment au sérieux car nous arrivons sur la quarantaine !

Et c’est pas du tout pareil qu’avant !

Eva à Liam : Comment ça se fait que tu parles Français toi ?

Liam : j’ai appris à l’école (ah lala il parle avec cet accent trop mignon !!) mais en fait on fait aussi beaucoup de tournées en Europe

et je pratique avec les groupes avec lesquels ont tourne.

On a fait une tournée avec The Ocean et tout le monde dans ce groupe est Suisse alors j’ai parlé Français tous les jours avec eux 😉

Et on a aussi fait une tournée pendant un mois avec Vera Cruz, un groupe Parisien

et ils m’ont dit qu’une fois arrivés à Paris je devais parler Français sur scène et uniquement en Français !

Eva à Mike : Et toi tu ne parles pas Français ?

Mike : Je comprends et je parle un petit peu seulement car je l’ai étudié à l’école où c’est obligatoire en tant que langue officielle.

Oror : est ce que vous adaptez vos shows pour les festivals ?

Mike : hummm pas vraiment

Liam : Peut être un peu car les sets sont vraiment plus courts du coup on met moins de chansons

et on a tendance à mettre des chansons plus pêchues.

Ensuite quand on a nos vrais fans et qu’on peut jouer plus d’une heure alors on va jouer ce que les gens veulent écouter (NB : au Ferrailleur c’était le cas, ils nous demandaient quelles chansons on voulait écouter et hop en avant ils les jouaient)

Et en plus si quelqu’un nous demande avant une chanson en particulier ben ouais on va l’ajouter au set 🙂

Mais ce soir on va juste jouer 40 minutes donc on ne va jouer que 11 chansons

alors on va aller vers des chansons plus metal vu qu’on est au Hellfest

et on va peut être aussi sortir les plus punk de notre répertoire.

Pour nous même si on joue sur la Warzone qui est dédiée au punk, en général ce festival est plus metal, plus heavy en général.

D’ailleurs on a joué dans des festival où on était le groupe le plus heavy 🙂

Oror : Quel est votre ressenti envers le Hellfest ?

Cancer Bats : C’est carrément dément !

Eva : Vous restez ce jour ? Vous allez voir d’autres groupes ?

Cancer Bats : Oui nous restons, nous allons aller voir quelques groupes comme Refused, Hyrgal

(Et là on parle de l’addiction de Liam au café et de ses tatouages coffee sur ses jambes !)

Eva : Bon du coup on va changer un peu d’angle pour l’interview car à la base j’ai un blog de meufe
du coup vous pensez quoi des filles dans le metal ?

Liam : ah ça c’est une question top ! Je pense qu’il y en a peu dans les groupes et j’espère que c’est en train de changer.

Même si le metal est une scène carrément dominée par les hommes et que les nanas sont vraiment jugées.

Les magasines font leurs unes avec les filles les plus hot dans le metal

mais j’espère que ça va vraiment changer et surtout dans le punk et le hardcore où ça bouge un peu.

Et en plus ce serait cool pour les nouvelles générations de voir ce changement.

Mike : en septembre on va faire une tournée au Canada

et on a demandé tout spécialement à tourner avec des groupes féminins.

En effet on a beaucoup de femmes à nos shows, souvent au premier rang, elles font la fête et kiffent.

En fait on a besoin de chanteuses mais aussi de guitaristes, de toutes les femmes sur scène.

Elles doivent venir et inspirer les nouvelles générations !

D’ailleurs il y a de plus en plus de représentations féminines dans le moto cross par exemple et ça c’est top !

Et là on a du arrêter car on était déjà au temps imparti pour l’interview 

mais rassurez vous on les attrape dès que l’on peut !

 

Le concert des Cancer Bats au Hellfest :

 

Immense ! 7 ans après leur première prestations, ils ont su littéralement mettre la foule en feu !

C’était une des rares fois où je suis allée en Warzone et à la barrière d’ailleurs !

Ce que je retiens le plus c’est l’énergie, la volonté de faire plaisir au public et ceci malgré une chaleur de prostituée 🙂

J’avoue que ça m’a dégoûtée de pas aller au Motoc cette année les voir et que j’ai mis des alertes pour surveiller

leurs prochains passages dans l’ouest car ce genre de concerts c’est ma drogue, c’est de l’énergie

et de la rage et ça fait un bien fou !

La foule en délire XD

Mode fan on 😉

Merci les Cancer Bats et HIM Media et le Hellfest pour cette interview !

Chaque fois on mesure la chance que l’on a de pouvoir côtoyer des groupes qu’on aime bien

et qui grâce aux rencontres nous rendent encore plus fans ou pas car c’est le jeu hein 🙂

On mesure également notre chance de pouvoir photographier les groupes, de faire 100000 km à pieds

et de kiffer la musique, l’ambiance et le festival, les potes, les belles rencontres !

Et on kiffe encore plus vous en parler car le but c’est ça, c’est de parler de ces merveilleux groupes

puis de vous faire comprendre que le metal n’est pas qu’un monde de grosses brutes

et que toutes les filles y sont les bienvenues !

Et pour les déjà fans on aime vous faire partager nos rencontres et nos concerts !

 

HELLFEST ON T AIME <3

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Responses

  1. FredOuistiti

    J’imagine l’excitation de tous les fans du festival à 1h30 de l’ouverture de la billetterie.
    Je sens que le palpitant va monter haut pour certains au moment de se connecter ^^

  2. Tartine & Mascara

    Bonjour, tu nous plonges dans un univers via cet interview que je ne connais pas, c’est toujours intéressant de découvrir, j’ai bien aimé ton approche naturelle de le faire !

  3. Le petit monde de NatieAK

    Coucou
    J’imagine bien combien tu dois être bien devant ton ordi à 5 minutes de l’ouverture des ventes !
    On voit combien cet événement devient de plus en plus connu et donc forcément , ça va se « bagarrer » pour obtenir son billet. Je crois les doigts pour toi pour que tu puisses avoir ton pass de 3 jours. ^^
    Gros bisous

  4. Maud

    Hello! Quelle chance d’interviewer des gens que tu aime écouter! Tu as du t’éclater!

  5. Sarah Croft

    C’est pas du tout le style de musique que j’écoute mais j’aimerais bien venir voir à quoi ressemble un tel festival. Et puis c’est trop cool sue tu aies pu faire une interview ! On en apprend plus sur les artistes et ça les rend plus proches de nous ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *