Un week end en enfer – Hellfest 2019 – part 2 – La musique

Après la partie sur le Knotfest et celle sur l’ambiance, on revient ici afin de parler de musique !

Oui ENFIN Je sais que c’est la partie la plus attendue avec les interview

alors n’attendons plus une minute et c’est parti pour 3 jours de musique condensés dans ce report 🙂

Let’s ROCK AND ROLL !

Un week end en enfer – Hellfest 2019 – part 2 – La musique

 

Le vendredi 21 juin :

 

On a donc embrayé sur le vendredi après le jeudi ultra chargé.

Dès notre arrivée sur le site il y a eu une rumeur qui grossissait sur le fait que Manowar avait quitté le site

et laissé le Hellfest sans sa tête d’affiche du vendredi alors qu’ils avaient annoncé leur venue en grande pompe l’an passé.

J’avoue que je ne suis pas fan de Manowar mais j’avoue que pour les fans c’était la haine

et sans parler du manque de respect pour le Hellfest…

Le vendredi était une journée consacrant le metal Français sur les Mainstage

avec Klone, No one is Innocent, Blackrain, Dagoba, Ultra Vomit, Mass Hysteria et Gojira.

On a fait No one is Innocent car c’est un de nos groupes chouchou et je peux vous dire qu’ils ont encore la pêche.

Ce groupe est carrément taillé pour les grandes scènes, je trouve ça dommage d’ailleurs qu’ils ne passent pas plus tard

car ils sont quand même plus pros et aussi plus revendicatifs que Mass Hysteria (bon c’est mon avis hein, pas taper, ok ?)

On a aussi vu Dagoba et les mecs envoient à mort, ils commencent à avoir une belle reconnaissance internationale

bien méritée, il était temps !

Pour le reste des groupes Français, j’avoue que j’ai passé mon tour car ce n’est pas vraiment ma tasse de thé

et en plus je n’aime pas trop aller voir les groupes en Mainstage à cause de la foule et de la difficulté à se mouvoir.

Perso ça m’enlève vraiment du plaisir d’écoute.

Du coup comme vous allez pouvoir le constater on a beaucoup fait Altar -Temple – Altar – Temple

car de toute façons mon cœur appartient au black et au death en particulier 🙂

(oui je sais il y a un décalage son et image quand on ne me connait pas ah ah ah)

Donc on est allés voir Kvelertak et malgré le changement de chanteur ils ont assuré.

Ce groupe est vraiment déjanté sur scène, peut être moins que quand on les avaient vus au Ferrailleur l’an passé

mais purée ils sont vraiment oufs !

Ensuite on a vu les boss : Venom. Alors oui je les avait déjà vus pas mal de fois

et ils ont encore livré un show bien millimétré (un peu trop peu être ?)

Ensuite direction Possessed.

J’avoue que j’étais passée à côté de ce groupe que j’ai découvert au Hellfest.

Le chanteur étant paraplégique il est en fauteuil roulant et croyez moi ça n’affecte en rien leur death de qualité.

J’ai été bluffée alors que j’ai lu partout que ce n’était pas une de leurs meilleures prestations !

Voilà pour la première journée, on a entendu au loin les Dropkick Murphys et Mass Hysteria

mais c’est pas trop ce que j’apprécie même si le public a carrément kiffé.

 

Samedi 22 juin :

 

Cette fois ci pas de Mainstage, juste du Altar – Temple – Altar -Temple !

On a commencé avec Punish Yourself, un groupe de Toulouse qui sait mettre le feu aux foules !

On est dans le groupe de scène typique avec ses couleurs bigarrées et son metal, punko gothic toussa toussa (indescriptible)

Un conseil allez les voir en live dès que vous en avez la possibilité ! D’ailleurs il passent à Nantes au Warehouse en novembre.

Après Punish on a embrayé sur Moonspell que je suis depuis des années.

Le show a été un des plus puissants que j’ai pu voir au Hellfest, propre et lourd.

On a pas rapporté de photos mais on a profité du show 🙂

Après Moonspell on a directement embrayé sur Combichrist un groupe de metal indus que je n’avais pas revus depuis 2009

puisqu’ils étaient en première partie de Rammstein à Bercy !

C’est donc avec un plaisir non dissimulé que je les ai retrouvés.

Et ça a envoyé du lourd de chez lourd, le public a tellement été transportés que nous avons été sonnés quand ça a été fini.

J’avoue qu’on aurait aimé en avoir plus !

Après Combichrist on a filé à la tente presse afin de rencontrer les Nova Twins mais vous en saurez plus plus tard !

Donc retour au live avec Cradle of Filth, Myrkur ayant annulé on a aussi fait une pause bouffe ^^

Bon Cradle en live c’est souvent mauvais, crade et du coup j’en attendais pas grand chose.

Mais évidemment c’est quand on en attend le moins qu’on est bluffés et là ça a été le cas avec un show nickel,

un Dani en bonne forme bref que du bonheur, je pense avoir beuglé comme un âne tout le concert ^^

 

Dimanche 23 juin :

 

Quatrième jour de festival, j’avoue que mon corps n’a pas tenu le choc et ma maladie a pris le dessus à la fin de la journée

d’où un retour en catastrophe à Nantes mais malgré tout nous avons vu des groupes et kiffé notre race à fond !

Nous avons attaqué super tôt avec les Nova Twins.

Ces nanas c’est les filles spirituelles des Rage against The Machine et il faut vraiment dire qu’elles envoient un max.

Surveillez les car c’est des futures têtes d’affiches !

Ensuite on a enchaîné sur l’autre Mainstage pour le show de Municipal Waste.

Je sais plus où on les avait vus (ouais appelez moi Maurice le poisson rouge)

mais on avait adoré alors hop hop hop en route pour du bon trash de bon matin avec un groupe ravi d’être là !

Ensuite on a vu les Cancer bats à la Warzone, c’était la première fois que je faisais un concert à la Warzone

et j’ai trouvé cette scène étonnamment agréable et bien gérée et plus facile à photographier.

Les Cancer Bats c’est nos chouchou depuis qu’on les as vus cette année au Ferrailleur !

Et là sur scène ils ont encore balancé du pâté devant une foule déchaînée et acquise à leur cause !

Voilà sur les concerts vus en ENTIER lors de ce Hellfest 2019, nous avons vu des tas d’autres groupes

dont je n’ai pas eu envie de parler car soit je n’ai pas aimé leur prestation soit je suis pas arrivée à temps.

En effet faire la queue et se placer pour le pit photo ça prend du temps et j’y ai souvent accompagné mon mari.

 

L’an prochain c’est les 15 ans et je suis sure que ce sera encore une édition magique !

Et restez dans les parages car j’ai encore de quoi vous parler du festival pendant pas mal de temps

avec notamment les interview de groupes au top !

 

Si vous n’avez pas eu la chance de vous rendre au Hellfest cette année vous pouvez toujours vous rattraper grâce à Arte Concerts 🙂

Et vous quel groupe vous auriez voulu voir ?

 

 

 

Je remercie le Hellfest, des salariés et ses bénévoles et toute l’équipe presse !

Merci beaucoup pour tout <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 Responses

  1. Yuuki

    Hello ! Tu as l’air de t’être éclater avec ce Hellfest. J’ai toujours voulu en faire un, mais j’ai jamais eu la possibilité ni les sous pour le faire. En tout cas, ça à l’air d’envoyer du lourd. On le sent quand on lit ton article que tu as aimé et que c’est une véritable passion. Bonne continuation (et j’espère un jour pouvoir y aller).

  2. Karine Made Me Happy

    J’ai découvert ce festival grâce à toi… et franchement, cela m’a donné envie d’y assister au moins à un!
    Tes photos sont… intenses! On ressent bien toute la « folie », l’engouement et la passion qu’il devait y avoir sur scène et devant la scène!

  3. Esthelle

    No one is Innocent ? Punaise, cela me rappelle que j’ai découvert ce groupe il y a 30 ans! Là, je me sens carrément vielle…
    Bon, à la fin, Manowar a joué ou pas?

    • Girls n Nantes

      je te rassure ça fait aussi un baille que je connais no one XD
      et non ils ont jamais joué et l’affaire est au tribunal !

  4. Amoureusement Mode

    L’enfer me semble plutôt cool quand même !! Je suis pas trop hard rock ni métal mais j’ai toujours aimé les festivals et le HELLFEST ca doit être quelques chose!

  5. Girls Style

    J’étais à l’édition 2018 et j’en ai que de bons souvenirs.
    Tes photos sont superbes et je sais que ce n’est pas forcement évident au Hellfest ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *