Un week end en enfer – Hellfest 2019 – part 1 – L’ambiance

Classé dans : Pop culture, Sorties, Sortir à Nantes | 11

Cette année c’est le report le plus compliqué que j’ai à vous proposer

car cette édition a été intense mais aussi à cause de la polémique sur les viols

et autres abus sexuels perpétrés lors du Hellfest.

Pour remettre les pendules à l’heure, c’est vrai HELAS qu’aucun endroit n’est safe pour les femmes.

Des prédateurs il y en a partout et malheureusement cela ne changera pas si on aide pas à changer les mentalités

et si on éduque pas correctement nos enfants et en particuliers nos fils.

Pour moi le Hellfest est un endroit où je n’ai pas peur de me balader seule même si depuis un an

je le fais de moins en moins souvent car le festival s’étant démocratisé, il y a hélas de plus en plus de gros lourds.

Je pense que de la prévention sur le festival et des messages de respects sont encore à faire passer

même si il y a eu des patrouilles de police qui passaient régulièrement dans la foule, des messages sur les billets,

sur l’application et aussi des affichages.

Donc même si le communiqué du Hellfest vous a semblé bancal, je connais les personnes qui y travaillent

et je peux vous assurer que ce n’était pas intentionnellement maladroit.

En effet pour en avoir parlé avec diverses personnes de l’organisation dont des femmes, le Hellfest n’est en aucun cas sexiste

et au contraire, il cherche à soutenir et à promouvoir les femmes dans cette communauté.

Désolée si l’introduction était longue mais il m’était nécessaire d’en parler !

Mais revenons au cœur du sujet !

Retour sur le week end en enfer : Hellfest 2019 – L’ambiance

 

Comme je l’ai mentionné avant il y a eu des gros lourds cette année

et je ne suis pas la seule à l’avoir déploré du coup j’avoue que je suis pas mal restée auprès de mon mari qui faisait les photos.

J’étais un peu moins bien placée pour les concerts mais c’est pas grave (bon sauf pour Cancer Bats où j’ai fait la barrière:) )

Sinon au niveau du site, on a senti la différence avec le Knotfest, en effet il y avait plus de monde

et la circulation était des fois un peu compliquée mais rien de bien méchant.

Au niveau des infrastructures le Hellfest a encore frappé fort avec des écrans géants pour les Mainstage

et un espace de restauration repensé (fini de bouffer de la poussière)

J’ai trouvé que cette année aller au merch, au bar et à la restauration et payer dans le festoche a été facile et rapide.

Le cashless a super bien fonctionné, on a pas eu de soucis pour recharger ni pour se faire rembourser le trop plein 🙂

Simple et efficace !

Bon à savoir : la nourriture est excellente, il y a une grosse variété et des plats végé et vegan comme carnés

et… cette année du homard oui oui oui au Hellcity square ! (bon on en a pas pris hein)

Au niveau soft il manque peut être des jus d’orange par exemple

et dans dans les bars il manque d’alternatives aux bulles et au muscadet.

Ricard pour tous ! (non suis même pas sponso)

ET ON BOIT TOUJOURS AVEC NOTRE AMI MODERATION (même si on sait pas qui c’est)

Il y avait des points fraîcheur afin de faire baisser la température ce qui était cool

car le dimanche a été velu et j’aurais pas tenu sans cela !

Et les dessoiffeurs c’est une super idée !

Bon et le truc cool c’est qu’en majorité il y a une super ambiance avec des gens qui se lâchent

et qui viennent la pour écouter de la bonne musique soit grimés comme tous les jours ou alors en mode un peu plus farfelu.

Certains diront que c’est des touristes et que le Hellfest est le nouveau Disneyland du metal,

moi je réponds les gens se font plaisir alors pourquoi ne pas se mêler de ses fesses ?

Au niveau activités à faire, il y avait des tas petites boutiques au metal corner (avec des propositions différentes

et toutes dans l’esprit metal, j’adore!)

puis aussi au niveau du hellcity square avec des animations comme chez ESP avec signing sessions (ici Gary Holt de Slayer)

et en dessous moi faisant le couillon pour tenter de gagner la guitare spéciale Hellfest (mais j’ai perdu)

et d’autres animations sympa de chez Jägermeister ! (je ne dirais rien, allez y ils en font tous les ans)

Puis il y a les copains et les copines et la fatigue du dimanche 🙂

Sinon niveau musique on va aborder ça dans la seconde partie (coucou Manowar ^^)

et on parlera des interview que l’on a pu faire dans une troisième partie sinon ça va être indigeste !

En tout cas sachez que c’est un super moment et un des meilleurs festivals avec une organisation du tonnerre

et comme d’habitude on sent que chaque année l’équipe met les moyens pour le confort des festivaliers.

Je dis merci Hellfest et à l’année prochaine !

Stay metal et mets un peu plus de black et de death sur les Mainstage hein ^^ (ce serait cool que ceux qui en bougent pas fassent des découvertes ^^)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 Responses

  1. Laura

    Hello,

    C’est vrai que le festival change avec les années, il devient plus « populaire ».
    J’ai participé aux premiers Hellfest (qui a pris le relais du Furyfest) et j’avais adoré, l’ambiance était franchement top et la sécurité aussi ! Maintenant, il devient de plus en plus fréquenté chaque année, les gros lourds de plus en plus présents aussi malheureusement ! Dans les festivals, on n’est jamais safe à 100 %.

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  2. morgane coccy

    Coucou, c’est vrai que pour les non amateurs c’est particulier comme fest mais perso j’adore ( même si je n’ai jamais eu la chance d’y aller )
    Il faut se lâcher ! Et parfois ce qu’on ne porterais pas tous les jours passent hyper bien dans cette ambiance et ça fait du bien ^^

    Malheureusement même dans des plus petits festivals il y a des lourds et des mauvaises histoires ..et c’est bien dommage ce manque de respect mais les organisateurs n’y peuvent rien …

    c’est cool qu’ils aient repensés le coin bouffe =) Et pour le homard ..euh .. chacun son truc =D

    Merci à toi pour ses détails et info =)

  3. Laetiteste

    Je n’ai absolument pas suivi la polémique qui a eu mais si le festival était bien cadré et organisé c’est génial même si les gros lourds étaient présents ! Il le sont tout le temps et partout de toute façon !!!

  4. Le petit monde de NatieAK

    Hello
    Malheureusement, dans les festivals, on n’est pas à l’abris de personnes qui n’ont rien compris à l’esprit. C’est dommage car ça oblige à être sur ses gardes. C’est un eu partout pareil finalement 🙁
    Bises

  5. Esthelle

    Quand tu vois que les places se vendent en quelques minutes, je comprends les efforts faits au niveau de l’organisation.
    J’ai entendu des histoires autour du festival, mais je pense que malheureusement ce type de phénomène a lieu dans tous les festivals maintenant. C’est juste le reflet de la société.
    Bisous!

  6. Les bons plans de Lilie

    Ce n’est pas du tout le style de musique que j’écoute ni le genre de festival où je me rends en général. Mais pour ceux qui aiment je trouve ça vraiment top ! ^^
    (Je n’ai pas du tout suivi les polémiques, mais à mon avis c’est similaire à un peu tous les festivals je pense (et pas que d’ailleurs)… Il y en aura toujours qui feront n’importe quoi :/)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *