Exposition : Les 2 guerres à Nantes …. au Château des ducs

Classé dans : Sorties | 0

L’exposition En Guerres est présente au château du 23 février 2013 au 23 février 2014

pour le centenaire de la 1ère guerre mondiale.

J’y suis donc allée (même si je ne suis pas fan des musées) ce dimanche.

Pour info, l’entrée coûte 5 euros mais cela en vaut largement le coup (vous le verrez dans la suite de l’article).

Bref, me voilà, dans un musée un dimanche aprem alors qu’il fait hyper beau. …. Allo quoi ? (Ah non c’est vrai cette expression n’est plus à la mode).

L’exposition est divisée en 2 => 2 guerres et 2 étages.

Le 1er étage expose sur la 1ère guerre mondiale. Ce dernier est composé de plusieurs petites pièces ayant chacune son thème.

* La 1ère nous évoque la mobilisation à la guerre à l’aide d’affiches,  de cartes et d’une vidéo.

Le 2 août 1914, la 1ère affiche de mobilisation a été mise à Nantes.

* La 2nde salle nous montre la guerre vu par les soldats, l’enfer qu’ils ont vécu.

Cette salle est très dense en informations et en émotions.

En effet, 40 000 Hommes ont été mobilisés à Nantes et envoyés sur le front et environ 7000 ne reviendront pas ….

Des croquis relatant ce qu’ils ont vécu sont exposés, des objets leur appartenant sont également présents ainsi que leur livret de guerre.

On peut également visionner une vidéo sur le journal de guerre de Jules Perrez

qui est un photographe intégré au 116ème régiment d’infanterie basé à Vannes.

Un croquis immense est également présent montrant la bataille de Verdun.

De nombreuses citations des soldats sont également indiquées

notamment celle de Vincent Bénaiteau à son oncle « La guerre: que ce mot soit maudit« .

* La 3ème salle nous montre comment la Guerre a été expliquée à l’école, aux enfants par des livrets, jouets, exercices etc ..

Des affiches, des cartes anti-germaniques sont exposées.

* La 4ème salle évoque l’exode des Belges sur Nantes. Le 4 août 1914,

les 1ère attaques allemandes ont eu lieu en Belgique ce qui a provoqué la fuite de 30 000 à 40 000 personnes sur Nantes.

* la place des Femmes dans la guerre est montrée dans la 5ème pièce : dans les hopitaux,

auprès des malades et mourants ou derrière les lignes

(A cette époque, on pouvait parler de l’égalité Hommes/Femmes au travail ^^ … je rigole bien sur).

* Le 4 aout 1914, l’angleterre déclare la guerre à l’allemagne suite à leur attaque belge.

Dans cette 6ème partie de l’expo, on nous explique l’aide anglaise apportée grâce à la montée des troupes à Saint Nazaire et à Nantes.

* La 7ème et 8ème pièce évoque la mobilisation de la population pour renforcer la production des armes. Ceci est fait par les femmes et les étrangers.

* Et la dernière salle nous fait un bilan de cette guerre : 9 millions de morts dont 20% sont Nantais.

Ensuite, je passe avec « hâte » à la 2nde partie de l’exposition : la 2nde guerre mondiale.

Hâte car l’expo est vraiment bien faite : images, textes, vidéos et objets sont présents

et permettent de bien se rendre compte de la souffrance, la terreur et la boucherie de ces guerres.

La 2nde guerre mondiale a été déclenchée à cause de la guerre en Espagne.

Et en 1936, à Nantes on prend réellement conscience de cette dernière avec l’arrivée de réfugiés.

* Dans la 10ème partie, la mobilisation mondiale est montré via des affiches.

Le début de la guerre entraîne alors des restrictions et l’arrivée des allemands.

* Nantes est à l’heure allemande. Dans cette 11ème pièce, on voit que les allemands se sont bien installés dans notre ville.

* Dans la 12ème salle, on évoque la partie politique de la guerre à Nantes avec le changement de maire.

Mais aussi, on voit comment Petain s’est donné pour sauver la France.

* La guerre est totale: aussi bien terrestre qu’en mer. Dans la 13 ème partie,

on nous explique cela avec la construction de la base sous marine à Saint Nazaire.

* Le ravitaillement pendant cette guerre est très difficile :

obligation d’aller dans l’arrière pays, d’utiliser des réseaux parallèles ou des trafics (montré dans cette 14ème pièce).

* Nantes et Saint Nazaire sont touchés par les bombardements. Grâce à cette 15ème partie,

on peut voir cette horreur : 28 raids aériens à Nantes et 50 à Saint Nazaire.

Les affiches présentes nous montrent que les allemands ont su tirer partie de la situation (via le slogan « Detruit par libérateur)

* Dans cette 16ème salle, on nous montre que les allemands à un moment de la guerre ont eu besoin de main d’oeuvre.

Pour cela, ils ont essayé avec la relève : service de recrutement mis en place mais sans succès.

Ils ont créé ensuite le STO (Service de Travail Obligatoire).

Affiches et livrets sont utilisés comme propagande.

* La résistance fut assez précoce et de nombreux actes de sabotages ont eu lieu.
Une vidéo assez poignante sur le camp de Dachau est montrée dans la 17ème partie.

* Un des points importants de cette guerre est expliqué dans cette 18ème pièce : les juifs et leur statuts imposés.

Des lettres d’incompréhension des juifs sont exposées mais aussi des lettres de délation.

* Les américains ont également débarqué à Nantes le 24 juin 1944. Ici (partie 19), on voit la libération de Nantes 🙂

* Dans cette avant dernière salle, on nous explique brièvement les « poches » de la libération.

(pas les poches comme les alcooliques mais les trous/restes/parties non libérés)

* Et la derniere partie évoque l’après guerre et la reconstruction difficile des français.

2h d’exposition ou j’en ai eu plein les yeux. Pour quelqu’un qui n’aime pas les musées, j’ai adoré.

« En Guerres » est vraiment bien faite et pas du tout barbant. En effet, grâce à l’alternance des affiches,

objets et vidéos exposés, cela nous permet d’apprendre, d’être touché, et de passer « un bon moment » !

blog-culture-nantes-exposition-chateau-nantes

 

Je vous conseille vivement d’y aller.

Bonne visite !

Sab pour les girls’n Nantes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *