Interview de Shannon une Girl du Hellfest

Classé dans : Sorties | 13

J’aime le metal et ça vous le savez déjà je pense car je vous en abreuve un peu quand même !

Et ce que j’aime le plus c’est partager ma passion afin de démonter quelques clichés tenaces

car oui même si certains pensent que je vulgarise trop le milieu ben tant pis.

Car oui je trouve que c’est important de démonter les cases, de faire bouger les lignes.

Et Shannon que j’ai rencontrée post Hellfest est un exemple parfait, une nana au top, dynamique

puis dans le partage.

Et c’est pourquoi je vous présente ce jour la stagiaire d’Alex Rebecq en 2018 🙂

A toi Shannon !

 

Peux tu me définir ton rôle exact dans l’organisation du Hellfest?

Lors de mon stage, j’étais Assistante Communication & Promotion/Evénementiel & Production. J’ai donc travaillé sur des gros projets tels que la mise en place de la tournée Warm Up, la communication autour du Hellfest Cult ainsi que la régie des événements du fan-club, le community management lors du festival… Mon plus gros projet reste le tremplin The Voice Of Hell sur lequel j’ai bossé du début à la fin !

Comment as-tu trouvé ton stage ?

En fait, je n’ai pas « trouvé » mon stage. J’ai toujours rêvé de pouvoir bossé pour le Hellfest et ayant la possibilité grâce à mes études, j’ai tout donné pour être prise.

Est-ce que tu reviendras au Hellfest en tant que festivalière ?

Je reviendrai au HF ça oui c’est certain ! En tant que festivalière à voir: j’aimerais découvrir le poste de bénévole car je n’ai jamais eu l’occasion de l’être et lorsqu’on a contribué au succès du festival, il est difficile de redevenir un festivalier parmi les autres…

Peux-tu me décrire l’expérience Hellfest pour toi ?

Le Hellfest, pour moi, c’est une magnifique expérience tant sur le plan professionnel que sur le plan humain. J’ai appris à dépasser certaines de mes limites grâce à des missions variées et très formatrices, et j’ai toujours été entourée de personnes bienveillantes qui m’ont conseillée. C’est assez inexplicable car c’est quelque chose qui se vit ! A mon départ après 5 mois de stage, j’ai beaucoup pleuré car je savais qu’une page se tournait et ça a été beaucoup de très bons moments !

Ecoutes tu du metal ? (ah ah question con)

Haha carrément j’ai grandi dans le Metal grâce à mon papa ! J’en écoute et j’adore !

Quels autres festivals fréquentes tu et pourquoi et en quoi est ce différent du hellfest ?

Bien avant de connaître le HF, je suis beaucoup allée au Graspop Metal Meeting en Belgique car l’affiche est sensiblement la même et je vis plus près de ce festival. La scénographie n’est pas aussi présente et le public est principalement composé de néerlandais, allemands, flamands… Plus difficile de se faire des potes quand on est francophone !
Cela dit, j’ai fait d’autres festivals extrêmes en Belgique comme le Mass Deathtruction ou le Metal Méan. La culture Metal est bien plus présente là-bas, il y a plus de concerts c’est vraiment sympa !

Hors Metal, je fréquente le Cabaret Vert qui se situe sur mes terres natales ! J’y vais pour quelques groupes mais aussi pour voir les copains du coin !

Comment es-tu arrivée à aimer ce style ?

Comme je te l’ai dit, j’ai grandi dans le Metal. Mon père est un fan absolu de cette musique (collection de CD phénoménale haha) et à 4 ans je connaissais Eddy d’Iron Maiden tout en faisant le « signe des cornes ». Pour moi, c’était normal de voir des lives de mecs aux cheveux longs headbanger avec leur guitare.
Je suis passée par une phase où j’ai rejeté ça car j’avais besoin de m’en détacher. Au final, j’ai compris que c’était vraiment ça la musique et au fil du temps mes goûts se sont affinés.

Comment es-tu considérée dans ce milieu ? Est-ce plus difficile de se faire respecter en tant que femme ou à contrario est ce plus facile ?

Personnellement, je pense être considérée comme n’importe quelle personne. Au Hellfest, je n’ai ressenti aucune différence par rapport aux hommes. Finalement, la question de l’égalité de ne pose même pas dans le milieu dans lequel j’ai évolué car justement tout est « normal ».
Malgré tout, je pense que dans l’univers de la musique il peut être plus difficile de se faire respecter en tant que femme. C’est un milieu qui reste généralement masculin et si l’on veut s’imposer, il faut prendre les choses à bras-le-corps tout en gardant ses valeurs.

Et penses-tu que ce milieu soit plus difficile que celui du rap ou de la musique plus mainstream ?

Je ne pense pas que l’univers Metal soit plus difficile pour une femme. Comme je t’expliquais la musique très largement est difficile d’accès car le milieu fait rêver beaucoup de jeunes (moi y-compris !). Cependant, on évolue dans un domaine qui demande beaucoup d’implications pro et perso, on bosse plus de 35h comprenant certains week-ends, on côtoie énormément de gens… Il faut être passionné et le vouloir !

Que penses-tu des filles dans le metal ? Quelle place occupent-elles ?

Je pense que les filles se sont beaucoup plus ouvertes au Metal si on compare à 20/25 ans en arrière. Le Metal est bien moins diabolisé dans les médias et donc les filles ont dû se dire « hey mais en fait ça déchire ! ». On doit continuer à montrer qu’on est là pour la passion de la musique et pas pour être des groupies !

Elles sont de plus en plus nombreuses à aimer ce style de musique, qu’en penses-tu ?

Je pense que c’est une bonne chose, même si je pense aussi que la plupart des filles dans le Metal préfèrent la compagnie de mecs donc on arrive à un moment critique tu vois le délire ?
Effectivement elles sont plus nombreuses et de tout âge, et ça j’apprécie énormément que des personnes s’y mettent sur le tard. Comme quoi !

Tu as mis quoi dans ton sac au Hellfest cette année et si tu devais retourner au Hellfest tu changerais quoi dans ton organisation ou ta tenue vestimentaire ?

Alors dans mon sac HF cette année… C’était très pro ! Haha
J’avais mes clés de bureau, mon PC, ma trousse, mes mouchoirs. Quand on bosse à la production, on ne vit pas le festival de la même façon.
Quand je retournerai au festival, forcément je prendrai tout le vital nécessaire au festivalier: bouchons d’oreilles, pansements, élastiques, sweat, argent… La base ! Pour ce qui est de ma tenue, je ne changerai rien et je n’y ai jamais touchée: short, chaussettes hautes, baskets et t-shirt.

Tes projets pour l’avenir ?

Je suis actuellement en M2 donc à court terme je termine mes études sur un autre stage. J’aimerais bosser pour une SMAC afin de voir autre chose que l’orga d’un festival.

Ce qui est certain, c’est que je souhaite travailler dans l’univers de l’événementiel musical. Cela m’attire énormément et pour l’avoir découvert, j’adhère !

Et pour finir, Shannon, peux-tu donner un scoop pour les Girls n Nantes (si non on t’en voudra pas, hein ?)

Un Scoop mmh… La scène Valley risque de bouger à un autre endroit du festival, l’agencement sera probablement modifié pour fluidifier l’accès des festivaliers à certaines zones du festival. A voir si cela sera pour 2019 ! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 Responses

  1. Mademoiselle A

    Ahaha voilà un article qui me fait sortir de ma zone de confort ! Moi qui ne fait pas partie du public de ce genre musical… mais du coup, mission accomplie pour toi qui veut casser certains mythes… A la lecture de l’interview et de ton postulat de départ, je me rends compte que qui dit métal ne dit pas forcément gothiques aux idées satanistes (bon en fait je m’en doutais déjà hein, je grossis les clichés là)… Moi qui adore être bousculée dans mes certitudes, c’est génial ! A quand un article : « le métal pour les débutants » dans lequel tu nous conseillerais, à nous étrangers à ce style, quelques chansons accessibles pour connaitre et découvrir la musique que tu aimes ?
    A bientôt en tous cas.

  2. Natieak

    Coucou
    Je n’y suis jamais allée car ce n’et pas vraiment mon univers mais j’en ai bien sur entendu parler ! Mon mari voulait y aller avec notre fille mais ils n’ont pas réussi à se libérer. ^^
    ça fait une belle expérience prof pour Shannon mais aussi une belle expérience humain tout simplement
    Belle journée

  3. Bejiines

    Eheh toi fan de métal ? Non !!!! Je plaisante, oui c’est bien ton univers 😉 mais pas trop le mien. Sympa cette interview. Bonne journée. Bises

  4. isabelle pinel

    Coucou ma belle,
    Merci de partager cette belle rencontre.
    Bonne après midi.

  5. MamandeOuistiti

    Tu as bien raison de casser les codes et bouger les cases. Je n’aime pas le métal, mais c’est un goût purement musical et sans aucun a priori.
    La musique, quelle qu’elle soit, fait du bien et on ne devrait pas se sentir à part parce qu’on aime tel ou tel artiste.
    Quand j’étais plus jeune, j’ai fait des raves. J’ai donc eu ce même côté « marginal » pour certains adultes. Les médias se sont calmés (quoique ça dépend desquels…) mais ils ont longtemps fait du mal à certains fans… Imagine, en plus, depuis que je suis gamine, j’écoute Indochine (que je vais voir demain) alors j’en ai eu pour mon grade pendant un bon moment.
    Mais ça ne date pas d’hier quand on pense à la vision que les bons pensants avaient du rock’n roll à l’époque.
    Alors, surtout, continue à mettre ta passion en lumière et à la vulgariser !

  6. Féelyli

    Je t’avoue que ce n’est pas du tout mon univers mais assister à ce genre de festival est une expérience à tenter et c’est une chouette idée d’avoir interviewé Shannon.

  7. MissBrownie

    Tu vas peut-être me dire que ce n’est pas représentatif mais le seul groupe que j’ai écouté et beaucoup aimé dans ce genre, c’est evanescence :-p
    Je me souviens d’un ami au lycée qui adorait cette musique et qui avait un look gothique à fond ^_^
    Si tu as des musiques à me conseiller pour découvrir, je suis prête 😉 Dans mon esprit c’est surtout des cris qui font mal à la tête.

  8. Bulles de Plume

    Je vois chaque année ce festival et ça a l’air d’être complètement dingue à vivre!
    Je ne suis pas tombée dedans quand j’étais petite mais j’avoue que j’aime bien: j’ai des goûts musicaux plutôt éclectiques 😉 il faut juste que le son me parle et j’adopte !
    Merci pour cette interview fort sympathique

  9. crozaclive

    J’aime bien tes billets, ça change. Perso, mes parents n’aime pas du tout le métal et moi j’aime bien… bon, pas tout le temps mais, j’en écoute comme quoi les goûts et les couleurs ne veulent rien dire… je suis une femme..lol qui ne s’habille pas spécialement en noir…lol

  10. Julie

    hey comment elle déchire la meufe !
    merci de nous présenter les gens derrière ce festival car quand on y va c’est tellement grand que l’on ne se rend même plus compte du travail immense derrière !

  11. Claire

    Hello ! J’ai toujours rêvé de faire le HellFest ça doit envoyer du lourd ! 😀
    Super interview qui déchire en tout cas ! Ça permet de découvrir un peu plus l’envers du décor !

  12. Maman locaaa

    Je découvre ton univers musical avec plaisir. Ce n est pas un style de musique que j écoute régulièrement mais effectivement, tu fais bien de casser les codes et de nous faire découvrir ton style :)))

Laissez un commentaire