Comment j’ai raté mon virage Healthy

Classé dans : Beauté, Pop culture, Tout et rien | 7

Salut à toutes et tous !

Le mois de mai est là, rien de tel que cette ambiance de renouveau pour faire un premier bilan de cette année.

En janvier, j’ai repris le travail après mon accouchement,
et mon but était d’avoir assez d’energie pour être une super maman/une collaboratrice exemplaire/une wonderwoman, etc
J’avais donc pensé tout un programme « healthy » pour arriver à mes fins.
Retour sur cette tentative, qui ne fut pas couronnée du succès escompté.

nourriture_saine

 

La BASE. Il ne s’agissait pas de se mettre au régime mais plutôt de trouver un petit dej de championne qui me permette d’assurer toute la matinée.

Internet m’avait conseillé alors de me préparer des flocons d’avoine.
Je me suis donc pendant une semaine préparé une sorte de porridge que j’agrémentais de fruits, de confiture ou de chocolat.

Blog_lifestyle_Nantes_healthy_meal_ltl

 

Au bout de deux jours je ne voulais plus sortir du lit. C’est la mort dans l’âme que je préparais mon petit dej,
que je mangeais sans aucun plaisir. Et le pire, c’est qu’à 11h je mourrais déjà de faim.

Raté. Mais j’ai trouvé une sorte de compromis grâce à des idées sur IG.

Blog_lifestyle_Nantes_Healthy_Instagram_jardinsenfleur

Source : IG de Jardins en fleurs

Out les flocons d’avoine, j’ai gardé les fruits et pris des céréales.
Ensuite j’ai personnalisé avec du fromage blanc pour me caler et un peu de sirop d’érable qui trainait.
Impeccable. (par contre j’ai un peu de mal à avoir des fruits frais souvent, mais bon :p )

(Et bien sur ça ne m’empêche pas le week end de gloutonner des croissants ou bien à l’hôtel de me faire des sandwichs énormes au jambon-fromage, hein, je varie les plaisirs)

 

Résultat : semi-echec

 

morning_miracle

 

Un nom si prometteur….

L’idée ici est de se lever très tôt afin de faire tout ce que nous n’avons pas le temps de faire d’ordinaire dans la journée,
afin de ne plus être toujours en train de courir après le temps. Cela vient du best-seller de Hal Elrod, qui a fait un carton aux États Unis.

Sans savoir que ça portait un tel label, j’avais déjà appliqué cela à l’époque où je vivais à Paris.
Je me levais très tôt et allait à la gym à l’heure où les footballeurs connus et leurs conquêtes en Louboutin s’engouffraient dans des voitures de sport,
derrière le Zaman Café (mon club de gym et mon boulot étaient près des Champs je voyais donc tout ce beau manège – mais je n’ai jamais vu Zahia).

Je profitais donc de faire mon sport le matin, quand il n’y avait personne, et j’arrivais en pleine forme au taf. C’était formidable.

Sauf que maintenant, j’ai un baby. Et elle a beau faire ses nuits, elle m’a ramené suffisamment de microbes de la crèche pour que je sois malade depuis le début de l’année (j’ai eu TOUT).
Et moi, du coup, je ne fais pas mes nuits o_* alors me lever à 5h pour aller courir sous la pluie avant de partir pour ma longue journée de boulot….
c’est non. (ou alors dans un mois je suis en clinique de repos).

Blog_lifestyle_Nantes_morning_miracle_ltl

 

 : échec y a pas moyen je me lève bien assez tôt comme ça, merci bonsoir

low_poo

Le low-poo, contraction de low-(sham)poo (moins de shampooing, en gros) est un courant qui entre dans la vague « que du naturel, pas de produits chimiques etc ».
Je ne suis pas une adepte du tout naturel, je dois bien l’avouer.
Mais le low poo, après enquête et lecture de nombreux témoignages, me séduisait par sa promesse d’avoir des cheveux en meilleure santé,
regraissant moins vite, et de me faire gagner de fait du temps dans la salle de bain.

Le plan était donc simple : espacer les shampooings (si besoin un shampooing sec pour aider, si c’est trop degueu).
La théorie étant que moins on les lave (aggresse) moins ils graissent.
Et quand on a besoin de les laver, il faut le faire avec des produits sans silicones/parabens/etc.
Je me suis armée de différents échantillons de shampooings de ce type, et j’ai attendu.

Des mois.

Blog_lifestyle_Nantes_lowpoo

 

 

Résultats :
mes cheveux sont devenus ultra ternes, filasses, toujours aussi gras par contre et la nouveauté c’est que mon cuir chevelu s’est mis à me démanger horriblement.
J’en conclus donc que malheureusement, il y a des personnes sur qui ça ne marche pas.
Question hormonale peut être ? aucune idée. Par contre j’ai gardé l’idée de faire des masques avant shampooing avec de l’huile d’avocat ou d’amande douce, ça c’est vraiment efficace.
Résultat : un echec:( quel dommage !

 

running_txt

 

Mon plus bel échec. Un RATAGE tridimensionnel. Et comme j’avais sur-mediatisé ma démarche sur les réseaux sociaux, je me suis publiquement HUMILIÉE.

Je vous raconte :

Dès que j’ai pu reprendre le sport après l’accouchement,
je me suis dit que le running serait la meilleure idée du monde* car on peut le faire où on veut, quand on peut et que participer à des courses ça avait l’air drôlement sympa.

Je suis donc allée claquer une fortune au Decathlon avec des pantalons thermiques,
des coupes vents aérodynamiques, des shorts anti-crevaisons bref la panoplie de la meuf #fitness #nocheatmeal #nopainnogain

Blog_lifestyle_Nantes_Healthy_Instagram_sogirly

Le compte IG de sogirly blog, qui fut une de mes grandes sources de motivation

Et donc voilà, allons courir. Alors déjà il faut savoir que dans le 44 il pleut beaucoup. En plus, comme évoqué plus haut, en plus d’être asthmatique de base, j’ai attrapé toutes les maladies de la crèche à la suite, pour finir par une bronchite terrible, qui a passé 5 semaines dans mon organisme et m’a envoyée à l’hopital, me laissant une déchirure musculaire terrible en souvenir. ET EN OUTRE je me suis trouvée face à un obstacle complètement con :

J’ai peur des chiens.
Vous allez me demander le rapport, à juste titre.
Sachez que si en ville, les propriétaires de chiens ont en général le civisme d’attacher leur animal,
chez moi à la cambrou… en zone rurale, le YOLO est absolu.
Si bien qu’à chacune de mes sorties, je me faisais sauter dessus par des chiens, tous plus gros les uns que les autres
(les joggueurs attirent les chiens, au même titre que les allergiques attirent les chats).

Blog_lifestyle_Nantes_running_ltl

Et quand on est phobique je peux vous dire qu’on en a rien à battre « qu’il soit gentil et ait juste envie de jouer ».

Du coup, je sortais courir avec la peur au ventre. Où était le bien être et le shoot d’endorphines dûe à ce merveilleux run ?

Bref, avec ça et l’interdiction de sport proférée par le médecin, tout est en suspend jusqu’à nouvel ordre.
Cela dit, j’ai trouvé des cours de zumba, en salle donc garantis sans chiens et sans pluie. Une fois l’interdiction levée, j’y retournerai.

 

*LOL

 

EN CONCLUSION :

je suis quand même ravie d’avoir essayé. Parfois, ce n’est pas le bon moment, ou tout simplement pas notre truc.
Quand une bonne résolution nous déprime, c’est qu’il y a un souci. J’en trouverai d’autres, c’est pas grave !

Et vous, avez vous déjà échoué dans une bonne résolution ? (hahaha allez, dites moi tout)

 

PS : si vous aimez mes petits dessins, n’hésitez pas à vous abonner à ma page Facebook <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Responses

  1. Steph Andthecity

    Mon dieu que ton article est juste et drôle aussi!! Tellement de beaux discours qui sont fait par des nanas sans enfants ou dont le taf c’est le sport! En théorie tout est possible, mais en pratique, quand tu bosses avec enfants (3 pour moi avec du rabe le week-end! Vive les familles recomposées) tu n’as pas tous les jours le temps de manger sain!! Alors tu sors la pizza du frigo! Le sport, tu en as très envie, tu essaies de le caler dans ton emploi du temps de ministre et prie pour qu’il n’y ai pas de malades! Sinon bah t’es dans la merde pour garder le marmot malade et tu dois te résigner à abandonner ta séance sportive, casée tant bien que mal sur ton seul jour dispo de la semaine! Et la fatigue on en parle de la fatigue??! Comme tu as raison après une énième bonne nuit de sommeil bien pourrie, bah te lever tôt, déjà que tu lèves tôt pour le taf, l’école et prépare tes loulous, reviendrait à dire dormir 3h non consécutives! Alors fatigue = tu es encore plus enclin à choper les merdes que tes loulous te ramènent + tu es déjà malade bien trop souvent comparé à avant (pour moi deux putains d’angine coup sur coup avec une phlegmoneuse, je suis passée a un doigt de l’hospit)!!! Bref comme tout le monde on rêve de sport, bien être et bouffe saine et plus que personne on en a grand besoin (sans se mentir meme si on reste jeune et jolie, les grossesses c’est la guerre!) mais malheureusement nos journées ne font que 24h et on manque de temps!! En tout cas merci pour ton article, je me sens moins seule, et que j’ai rit avec l’épisode du chien j’ai déroulé un super film dans ma tête! Moi je demande à quand la salle de sport avec garderie intégrée parce que ça ça nous aiderait beaucoup!!! (on devrait créer ça!)
    Bises!!

  2. BettieRose books

    L’essentiel est de tenter hein :p
    Le truc c’est que tu as beaucoup cumulé depuis le début de l’année donc forcément ça n’aide pas à être une IG WONDER MUM (mais fais gaffe y’en a qui triche hein!)
    Bon courage

  3. Justine

    Mais qu’est-ce que je suis contente de lire cet article ! Je découvre tout juste ton blog mais en lisant tout ça j’ai envie d’en découvrir plus ^^ Moi qui me demande à chaque fois que je vois des nana archi healthy prôner leurs flocons d’avoine et leur programme de training sur les internet, comment font-elles, comment font-elles pour trouver le temps de faire ça, de manger ça, pour avoir toujours la pêche comme ça, en comparaison de moi qui n’a même pas le temps de manger mon bol de chocapic avant d’aller bosser et d’aller faire des courses quand je rentre le soir, je suis vraiment ravie de voir que je ne suis pas la seule à ne pas adhérer à ce mode de vie ! Merci car en plus c’est dit avec beaucoup d’humour 😉

  4. Tatiana & Glitter key

    Je suis 100% d’accord avec toi 🙂 pour ma part blessée au genou droit je ne cours plus maintenant et cela ne me dérange pas le moins du monde je n’ai jamais aimée l’endurance mais sprint. Par contre je n’ai pas peur des chiens j’en suis complètement love <3 ahahah Je pense que le Low ou No poo était surtout pour les cheveux de type afro naturel à la base qui son très sec (je sais de quoi je parle^^) et qui nécessite pas mal d'après shampooing et de masque. Mais j'ai essayé et en effet impossible j'ai un shampooing acheter au US de la marque Deva Curl qui est super doux, ne mousse quasiment pas (normal c'est sans sulfate) mais qui fonctionne très bien en plus de mes soins huileux que je fais moi même. En tout cas fan de cet article 😀

  5. sanane

    Ca fait plaisir de lire ton article, qui ne manque pas d humour, car je Mr reconnais dans tes propos notamment pour le running ce n est pas un plaisir.. je préfère la Zuma… et je dois avouer que manger sain et des produits frais n est pas toujours aisé bien que j essaye le plus souvent possible… l idéal est de trouver l équilibre entre ce qui fait du bien et ce qu’ on peut faire pour… merci pour ton article… 🙂

Laissez un commentaire