Un Secret du Docteur Freud- Eliette Abécassis – NO SPOIL

Classé dans : lectures | 1

J’aime beaucoup lire comme tu as pu le remarquer ici et quand Virgine Bapaume

m’a proposé de lire le dernier Eliette Abécassis, j’ai dit un grand oui.

Et en plus j’ai beaucoup apprécié ce livre à mon sens doit figurer sur toutes les whishlist de Noël !

On commence par un mot sur l’auteur :

Eliette Abécassis :

normalienne et agrégée de philosophie. Qumran la révèle au public en 1996.

Vendu à 200 000 exemplaires, traduit en 18 langues, il est rapidement hissé au rang de best-seller mondial.

Quatre ans plus tard, avec le même succès, elle publie le Trésor du temple, seconde partie de la trilogie encore inachevée.

Éliette Abécassis est aussi une scénariste primée – Kadosh, 1999 – et La Répudiée (2000). En 2002, les jurys des prix Goncourt,

Médicis et Fémina avaient tous inclus Mon père dans leur première sélection. Un Heureux événement’, d

ans lequel Éliette Abécassis relate son expérience de la grossesse, marque la rentrée littéraire 2005. Fustigeant le
bonheur de la maternité ancré dans notre société, son livre résonne comme un pamphlet et brise les tabous sur la
maternité. Familière des réflexions philosophiques, Éliette Abécassis écrit des ouvrages porteurs d’interrogations sur la vie quotidienne.

Astalik est son premier album jeunesse.(Source : Thomas jeunesse édition)

220px-ABECASSIS_Eliette-24x30-2006

Crédit photo : Wikipedia, rien à voir mais elle est canon en plus l’auteur ! 😉

Résumé du livre (4ème de couverture):

Vienne, mars 1938. Sigmund Freud a convoqué la Société psychanalytique pour une cession extraordinaire.

Élèves et disciples sont réunis autour du maître qui s’exprime devant eux, peut-être pour la dernière fois.

Il n’y a plus d’autre choix : il faut fuir l’Autriche.
Mais lui, pourquoi reste-t-il, malgré l’invasion des nazis ? Quel secret renferme la lettre retrouvée par son fils ?

Comment Marie Bonaparte parviendra-t-elle à le convaincre de partir ? Qui est le mystérieux Anton Sauerwald ?
Aux heures les plus sombres de l’Histoire, ce roman passionnant offre une nouvelle vision du père de la psychanalyse.

blog-culture-nantes-eliette-abecassis-freud

 

Crédit photo : Amazon.fr

Mon avis :

Beaucoup d’éléments à retenir dans ce roman qui fourmille d’informations : le culte de l’amitié, de la famille,
la passion vitale de Freud pour l’écriture, ainsi que pour ses correspondances multiples.
L’une de ses principales préoccupations dans le livre est de récupérer les lettres écrites à Fliess.
Ces fameuses lettres ou il y fait part de son d’intimité, de ses complicités intellectuelles et affectives mais qui également racontent ce fameux secret…
C’est une lecture passionnante, bouleversante. Un récit très vivant, on sent que l’auteur est très documentée.
Il est directement à l’attention des curieux d’histoire, de psychanalyse, et d’histoires bien construites.
Si c’était un film, on l’aurait nommé « docu fiction », il opte pour style fluide, léger qui s’enfonce dans les années noires de Freud.

J’ai prêté ce livre à une amie qui elle a eu la critique suivante :

« L’auteur en fait trop pour donner à Freud ses lettres de noblesse, elle use et abuse d’ images d’homme ordinaire,
avec ses douleurs, ses faiblesses, ses peines pour mieux faire ressortir au final
ses ENORMISSIMES qualités et son extrême finesse intellectuelle… C’est trop. »
Perso je l’ai lu (dévoré) très vite et j’ai apprécié la qualité de l’écriture, donc à toi de te faire ton opinion !
Et toi tu lis quoi en ce moment ?
Eva pour les Girls

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *