Le muséum d’Histoire naturelle de Nantes

Classé dans : Sorties | 1

Un petit d’histoire avant de commencer ( Merci Wikipedia ) :

C’est au départ un cabinet particulier créé en 1799 par François-René Dubuisson, un pharmacien (le terme d’époque est « épicier-droguiste »),

amateur d’histoire naturelle. Ses collections sont rachetées par la municipalité en 1810

et installées dans des locaux de la ville ancienne, anciennement école de chirurgie de Saint-Côme,

dans la rue du Port-Communeau, François-René Dubuisson restant conservateur jusqu’en 1836.

Le musée a alors des collections de géologie, minéralogie et botanique.

SAM_4273

De 1836 à 1863, son successeur est Frédéric Cailliaud (1787-1869), qui ajoute une collection de sciences naturelles.

Frédéric Cailliaud sollicite de nouveaux bâtiments, le musée étant à l’étroit et gêné par l’humidité du quartier alors proche de l’Erdre.

En 1838, l’idée d’affecter l’ancien hôtel de la Monnaie de la rue Voltaire, inutilisé depuis l’abandon de la frappe monétaire dans la ville,

à l’installation des collections. Mais cette possibilité est écartée, et il est envisagé la construction d’un local dans le haut du jardin des plantes,

puis plus tard dans le prolongement du cours Cambronne.

Les nouveaux bâtiments sont construits place de la Monnaie sur les plans de l’architecte Gustave Bourgerel, sur le coteau un peu à l’ouest de la place Graslin.

Celui-ci s’adosse à une construction édifiée entre 1821 et 1826, qui abrita successivement l’hôtel de la Monnaie, le palais de justice,

une école de sciences et une école de commerce.

Ils sont inaugurés en 18754 ; le muséum d’histoire naturelle de Nantes est alors l’un des premiers à être installé

dans un édifice construit spécialement pour lui. Par la suite, une extension a été réalisée sur le bâtiment adjacent de l’ancienne Monnaie.

Un vivarium est créé en 1955 au sein du Muséum de Nantes pour exposer des animaux vivants.

SAM_4332

En 1988, le cabinet de travail du Marquis d’Abadie (1895-1971) est reconstitué au Muséum de Nantes

pour présenter au public la diversité des collections léguées par ce naturaliste.

Au départ ça a l’air un peu ennuyeux et rébarbatif… Encore un musée…

Mais en fait pas n’importe lequel car dès son entrée (peu onéreuse, il faut le souligner), on entre dans un univers bien Burtonien.

SAM_4322

Des collections de pierres précieuses, de fossiles et également de météorites

sont présentées à l’étage du bas avec un gros plus : le droit de toucher !!! Un squelette de baleine surplombe le tout.

SAM_4257

Au second étage sur la mezzanine se trouve une impressionnante collection d’animaux empaillés,

certains font vraiment froid dans le dos…

blog-culture-nantes-museum-histoire-naturelle

 

SAM_4287

 

Mais le pire est à venir niveau sueurs froides : le vivarium !!!

Un tas de serpents tous plus effrayants et venimeux les uns que les autres sont présentés !

Frissons garantis !

SAM_4331

Pour les plus peureux faites un tour à l’exposition sur les étoiles ou sur « nature urbaine »

Perso je vous conseille ce musée avec ou sans enfants, vous y passerez un bon moment a coup sur !

Infos pratiques :

12 rue Voltaire – 44000 Nantes
Accueil-renseignements > 02 40 41 55 00 / Fax > 02 40 41 55 35 / Courriel > museum-sciences@mairie-nantes.fr

Tarification

> Plein Tarif : 3,5 €

Tarif réduit : 2 €
accordé sous présentation d’un justificatif en cours de validité aux titulaires de la carte « Cézam », jeunes de 18 à 25 ans , enseignants ,

Loisirs 44 , Carte tourisme, pour tous une heure avant la fermeture du muséum.

Gratuité
accordée sous présentation d’un justificatif en cours de validité aux jeunes de moins de 18 ans, groupes scolaires, universitaires et socio-éducatifs en visite libre (sur réservation),

enseignants préparant une visite scolaire , demandeurs d’emploi (carte justificative d’une validité de moins de 3 mois), bénéficiaires du RSA, handicapés,

appelés du contingent, anciens résistants et combattants, grands invalides de guerre, personnel du Ministère de la Culture,

des musées nationaux et contrôlés, personnel de la Ville de Nantes, journalistes, guides de l’Office du tourisme,

titulaires du passeport pour les professionnels du tourisme délivré par l’UDOTSI de Loire-Atlantique, détenteurs de la carte ICOM,

et le premier dimanche de chaque mois, de septembre à juin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

One Response

  1. J’y suis allée quand j’étais petite fille et j’avoue que ton article me donne envie de retourner y faire un tour.
    (un squelette de baleine, wouaouh… dire qu’on a raté la salle avec la baleine géante du Muséum d’Histoire Naturelle de NYC parce qu’il fermait…)

Laissez un commentaire